Coronavirus et voyage en avion

09/08/2020

Coronavirus et voyage en avion

Certaines personnes ayant contractées le Coronavirus peuvent guérir et éliminer définitivement le virus de leur organisme. 

Il est important de traiter rapidement les symptômes (fièvre, toux, difficultés respiratoires…) lorsqu’ils se signalent. Le professionnel de la santé offre aux patients un traitement de soutien. Alors, pour les personnes qui se déplacement par le biais d’un avion, les risques d’attraper le virus sont existants. Toutefois, pour être à l’abri de la contamination, il convient de respecter les mesures barrières et les consignes de protection.


Les voyages en avion sont-ils risqués ?


Selon certains professionnels en maladie infectieuse, il est tout à fait possible que l’avion soit l’un des espaces les plus risqués de contamination du virus. Le nombre de personnes concerné par un même bloc d’air est diminué du simple fait que l’air  circule sur des rangées bien définies et non sur tout l’avion. Ainsi les individus qui occupent des rangées ventilées sont plus exposés au risque de contamination. De ce fait, le port du masque dans les avions et les aéroports est obligatoire. Toutefois, il est important de notifier que les autorités compétentes exigent les masques chirurgicaux, les modèles FFP3 ou FFP2. 


L’utilisation à long terme de ces masques médicaux  peut être gênante. Néanmoins, elle n’entraine pas le manque d’oxygène ou encore l’intoxication au CO2. Alors avant de les porter, assurez-vous qu’ils sont correctement ajustés et serrés pour faciliter la respiration. Les masques en tissu ou grand public ne sont pas autorisés à l’intérieur de l’appareil. Par ailleurs, il est important de notifier qu’avant de se déplacer en avion, les voyageurs sont obligés de remplir une attestation qui affirme qu’ils ne présentent aucun des symptômes du Covid-19 notamment la perte de goût et d’odorat, la fatigue, la toux, les complications neurologies, rénales ou cardiovasculaires pour ne citer que ceux-ci.

Comment conserver la bonne distance entre soignant et patient ?